Etre-naturiste
Mot de passe perdu
M'inscrire gratuitement
Vous connecter
Mot de passe perdu M'inscrire gratuitement

Bretagne 2022 ; Asso Plages et campings naturiste

Dernière réponse de laucatebisRépondre
non connecté
contacter laucatebis
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/08/2019
Messages : 2616
Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand
Posté le : 16/07/2022 10H34
Article extrait de actu.fr Publié le 15 Juil 22 à 15:33

Naturisme. Voici les 15 plages et les campings où on peut se baigner tout nu en Bretagne
Officielles ou tolérées, il existe des plages naturistes sur tout le littoral breton. Ainsi que des campings.
Suivez le guide si vous souhaitez tomber le maillot !
naturiste

La pratique du naturisme compte de plus en plus d'adeptes en Bretagne. Echo de la Presqu'île
La Bretagne en compte une quinzaine. Mais il est difficile de connaître le nombre exact de plages naturistes dans la région, car entre l’officiel, l’officieux, le toléré et les coins secrets, il faut savoir faire la part des choses et parfois naviguer à vue si l’on veut se baigner tout nu dans la région.
Plages officielles et plages tolérées

Très structurées au sein d’une Fédération nationale à Paris et de Comités régionaux, les associations naturistes militent depuis de nombreuses années auprès des communes pour que des portions de plage « sans textile » soient validées par les conseils municipaux. Mais ce ne sont pas les plus nombreuses : on n’en compte que quatre dans la région.
Et pour les autres ? Rien n’est légalement encadré, mais les espaces sont connus par les autorités et tolérés. « Une fois qu’elles font partie du paysage, on se tourne généralement vers les mairies pour les officialiser, mais politiquement, c’est compliqué pour les élus, qui ne veulent pas prendre de risques « , indique le conseil régional de Bretagne (CRB) de la fédération.
La pratique gagne du terrain
Quoi qu’il en soit, la pratique gagne du terrain sur l’ensemble du littoral, comme le constate Michèle Charles-Dominé, responsable du CRB : « J’ai créé une association à Quimper il y a deux ans, et nous sommes déjà une quarantaine d’adhérents ».
Mais il reste difficile de mesurer l’ampleur du phénomène car la grande majorité des naturistes n’adhère à aucune structure. « Les naturistes réguliers ou occasionnels sont en tout cas de plus en plus nombreux », poursuit-elle.
Il suffit d’aller à Fouesnant (Finistère) pour le constater. La plage naturiste est bondée, bien plus que la plage « textile » d’à côté. Michèle Charles-Dominé

- Des gîtes et des campings Autre signe qui marque cet engouement : des gites naturistes ont ouvert leurs portes récemment, comme le Moulin de Perrays à Bovel (35) où la chambre d’hôte Chez Irène à Miniac-Morvan, près de Saint-Malo.
- Alors que quatre campings sont affiliés à la Fédération dans la région, à Bourseul (Côtes d’Armor), Hénansal (Côtes d’Armor), Belz (Morbihan), et Cléguer (Morbihan).

Les plages officielles
– La plage de Lortuais, à Erquy (22) La plage de Lortuais, à Erquy, est une des plages naturistes les plus anciennes de France. ©Le Penthièvre
C’est l’un des spots les plus prisés de France par la communauté. Il faut dire que le site est superbe et sauvage. C’est la partie gauche de cette grande plage qui est autorisée au naturisme sur une bande de 500 m, par un arrêté municipal de 1996.
– La plage de Keranouat, à Tregunc (29) De Trégunc, prendre la direction de la pointe de Trévignon. A Trévigon prendre à droite vers les villages de Hent Feunten Aodou, Penloc’h et Kerlin. Après le lieu dit » Kerlin « , prendre sur la gauche pour aller à Kéraounat, (plage devant le lac). La plage, qui se situe dans un parc naturel de 300 hectares, est très sauvage. Elle est officiellement autorisée depuis 2005.
– La plage de Kerler, à Fouesnant (29) Ce site situé à l’ouest de la plage de Mousterlin à Fouesnant, dans le Finistère Sud, est réputée pour être l’une des plus belles de Bretagne. Elle se situe sur une langue de sable délimitée par un arrêté du conseil municipal de 2004. Attention il y a du monde !
– La plage de Kerminihy à Etel (56) Cette plage située entre le blockhaus de la Roche Sèche et la rivière d’Etel, dans le Morbihan, est la plus grande de Bretagne : elle fait pas moins de 2,5 km. Son occupation par les naturistes a été tolérée par la mairie en 1983, et officialisée par la suite. Des panneaux ont été posés. Ce site accueille le club naturiste de Bretagne Sud.
Les plages tolérées
Sur la côte d’Emeraude, entre Saint-Malo et Dinard, trois plages accueillent les naturistes depuis de nombreuses années.
– La plage des Chevrets à Saint-Coulomb (35) La plage des Chevrets à Saint-Coulomb est occupée dans sa partie droite par les naturistes. ©Wikimedia commons
C’est une des plus connues de la région, à la sortie de Saint-Malo. Elle se situe non loin du camping des Chevrets. La plage est accessible depuis le hameau de la Guimorais. Les naturistes occupent la partie droite.
– La plage du Verger à Cancale (35) Le naturisme est toléré sur la partie droite de la plage, quand on est face à la mer. L’anse, très grande, se situe dans un écrin magnifique, à quelques encablures de la pointe du Grouin de Cancale, par les chemins côtiers.
– La plage de la Fourberie à Saint-Lunaire (35)
Sur cette grande plage familiale, les naturistes se font discrets. La baignade sans maillot est tolérée à la toute extrémité de la plage.
– La plage du Nantois à Pléneuf-Val-André (22)
Cette belle plage en contrebas des falaises et du golf du Val André accueille les naturistes sur une bande de 300 m à droite du chemin, au niveau des rochers.
– La plage des Rosaires à Plérin (22) La plage des Rosaires à Plérin, près de Saint-Brieuc. ©Baie de Saint-Brieuc
Située non loin de Saint-Brieuc, la plage des Rosaires s’étend sur plus de 2km. Autant dire qu’il y a de la place pour laisser un petit coin de sable aux naturistes, qui sont tolérés sur la partie complètement à droite de la plage.
– La plage de Maez an Aod à Lannion (22) Les naturistes se retrouvent sur la partie droite de cette plage. On accède à cette plage depuis le lieu-dit Bed Léguer. La partie droite est accessible aux naturistes, depuis un accord verbal de la municipalité datant de 1980.
– La plage de Plouarzel à Trézien (29) Les plages de Plouarzel sont magnifiques et sauvages. ©Tourisme Bretagne
Cette plage est en fait un ensemble de criques sauvages, située à 30 km de Brest. La crique du milieu est tolérée pour les naturistes.
– La plage de Lostmarc’h à Crozon (29) Belle plage sauvage au pied de la lande, orientée à l’ouest. Attention, la baignade y est réputée dangereuse. La plage de Lostmarc'h à Crozon est très sauvage. ©Association naturiste de Bretagne
– La plage de Tréguénec à Plounéour Lanvern (29) Cette région est réputée pour les surfeurs. Les naturistes sont tolérés sur la partie droite de la plage, à deux pas de la réserve de Trunvel et de l’étang. Il y a un peu de marche pour accéder au site.
– La plage des Kaolins à Ploemeur (56) Cette belle plage de sable blanc et petits cailloux est facile d’accès, proche de la route. Il n’y a pas franchement de zone délimitée entre les naturistes et les » textiles « , malgré une tentative en 2017. La plage des Kaolins dans le Morbihan ©Mairie de Ploemeur
– La plage de Kerver à Arzon (56) Cette plage située à cheval entre les communes d’Arzon et de Saint-Gildas-de-Rhuys est en partie occupée par les naturistes depuis de nombreuses années, malgré un arrêté municipal qui l’interdit…Ce qui n’empêche pas les pratiquants de toujours occuper par dizaines une partie de la plage.

droite Naturisme en Bretagne: liste et la description de toutes les entités bretonnes

actu.fr Publié le 15 Juil 22 à 15:33
Dernière réponse de laucatebisRépondre