Etre-naturiste
Mot de passe perdu
M'inscrire gratuitement
Vous connecter
Mot de passe perdu M'inscrire gratuitement

cacher ce nombril que je ne saurais voir

123 >
Dernière réponse de loetbaRépondre
Inscrit le : 09/04/2020
Messages : 94
Paris (tout arrondissement) Paris (tout arrondissement)
Posté le : 19/09/2020 11H45
""Couvrez ce sein, que je ne saurais voir.
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées."
Le Tartuffe, III, 2 (v. 860-862)
Le refus de porter les yeux sur les appâts des femme fait partie des traits de comportement généralement attribués aux hypocrites.


encore une fois l'actualité focalise sur l habillement de la gente féminine

ayant une fille au collège elle m'avait fait part les premiers jours de la rentrée (donc avant le battage médiatique), que la CPE avait fait le tour des classes pour donner le point de vue officiel et ... non ecrit, à savoir pas de nombril à l'air et jupe minimum à ras du genoux, mi cuisse interdit
je precise bien que c'est écrit nul part, juste verbal

et miracle, dans la plupart des colleges les CPE ont pris 1/2 journées pour faire le tour des classes de la meme maniere. Y aurait il eu une circulaire secrète ? allumer un contrefeu médiatique ?

étant ici entre naturiste, nous savons bien qu une fille de tout age peut etre nue et respectée par les hommes, donc pareil en mini jupe, crop top, moulant etc ...

rappelons que pendant des decennies, l'idée était de séparer les filles des garçons plutot que de leur apprendre à se respecter

la encore, plutot que d'apprendre au garçon à respecter les filles, on passe le message subliminal qu ils doivent se comporter selon la manière dont elles s habillent. aberrant !!

il ne peut pas y avoir de débat vestimentaire avant de poser d'emblée cette notion de respect des choix de l'autres, et celui qui n est pas content de ce qu'il voit peut regarder ailleurs (sauf s'il a une minerve suite à un torticoli lol)



bref tartuffe est toujours d actualité, à lire et à relire. ce qui est dommage c'est que le programme prévoyant bien Molière, n a pas cru bon d'en donner lecture en cette rentrée

Message edité le 22/09/2020 08H06
connecté
contacter ditsch
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 15/09/2008
Messages : 18318
Saint-Avold Saint-Avold
Posté le : 19/09/2020 11H54
le but : arriver à l'uniforme d'il y a cent ans !
Je me souviens qu'au lycée, en 1967, les filles n'avaient pas le droit d'être en pantalon ! jupe ou robe obligatoire ! en 68, cela a changé !
Devra-t-on à nouveau faire un " 68 " ? en tous cas, ça en prend le chemin ! et pas que sur la tenue vestimentaire !

Portez-vous bien nus, tant que vous le pouvez !

Rorobetise
non connecté
contacter ptetflo
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 28/03/2017
Messages : 561
Lavaur Lavaur
Posté le : 19/09/2020 12H01
En Angleterre on a pas ce problème mais c'est pas pour autant que les garçons respectent plus les filles.
non connecté
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 09/04/2020
Messages : 94
Paris (tout arrondissement) Paris (tout arrondissement)
Posté le : 19/09/2020 12H03
ptetflo a écrit :
En Angleterre on a pas ce problème mais c'est pas pour autant que les garçons respectent plus les filles.
ce qui confirme que ce n'est pas l'uniforme imposé qui apprend le respect des autres mais l'éducation.
non connecté
contacter ivess
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 01/11/2014
Messages : 10194
Grenoble Grenoble
Posté le : 19/09/2020 12H13
Un nouveau mai 68 ?
Il n'est pas interdit de rêver !
Et puis comme il faut être logique avec soi même, j'espère que tout ceux qui défendent ces jeunes filles qui vont au collège "le nombril à l'air" sauront défendre aussi celles qui y vont voilées.
Enfin, je dis ça mais je dis rien sifflement sifflement
non connecté
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 09/04/2020
Messages : 94
Paris (tout arrondissement) Paris (tout arrondissement)
Posté le : 19/09/2020 12H30
ivess a écrit :
Un nouveau mai 68 ?
Il n'est pas interdit de rêver !
Et puis comme il faut être logique avec soi même, j'espère que tout ceux qui défendent ces jeunes filles qui vont au collège "le nombril à l'air" sauront défendre aussi celles qui y vont voilées.
Enfin, je dis ça mais je dis rien sifflement sifflement
""j'espère que tout ceux qui défendent ces jeunes filles qui vont au collège "le nombril à l'air" sauront défendre aussi celles qui y vont voilées."
réflexion flou n'apportant rien au débat. SVP corrige ton post en précisant ta pensée, si cela t'est possible
non connecté
contacter DIDI2B
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/02/2008
Messages : 7579
Venzolasca Venzolasca
Posté le : 19/09/2020 12H43
Ils n'ont qu'a s'habiller normalement à dit Blanquer, merde après ont s'étonne qu'elle se fasse violeéesmort de riremort de rire
non connecté
contacter nalibi
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 28/06/2011
Messages : 4697
Pernes-les-Fontaines Pernes-les-Fontaines
Posté le : 19/09/2020 13H47
Actuellement il y a une discussion sur Facebook ' naturisme et droit ', passionnant car il y a un directeur d' établissement scolaire qui donne son avis à propos de ce sujet.
non connecté
contacter ivess
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 01/11/2014
Messages : 10194
Grenoble Grenoble
Posté le : 19/09/2020 13H51
nalibi a écrit :
Actuellement il y a une discussion sur Facebook ' naturisme et droit ', passionnant car il y a un directeur d' établissement scolaire qui donne son avis à propos de ce sujet.
Aaah "fesse bouc" ! clin d'oeil
non connecté
contacter ivess
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 01/11/2014
Messages : 10194
Grenoble Grenoble
Posté le : 19/09/2020 14H19
naturistem a écrit :
ivess a écrit :
Un nouveau mai 68 ?
Il n'est pas interdit de rêver !
Et puis comme il faut être logique avec soi même, j'espère que tout ceux qui défendent ces jeunes filles qui vont au collège "le nombril à l'air" sauront défendre aussi celles qui y vont voilées.
Enfin, je dis ça mais je dis rien sifflement sifflement
""j'espère que tout ceux qui défendent ces jeunes filles qui vont au collège "le nombril à l'air" sauront défendre aussi celles qui y vont voilées."
réflexion flou n'apportant rien au débat. SVP corrige ton post en précisant ta pensée, si cela t'est possible
mort de rire ! On croit rêver !
"Réflexion flou" : il vous faut porter des lunettes ou en changer les verres !
"n'apportant rien au débat" : quel débat ?
"corrige ton post [= message sur ce post] en précisant ta pensée si cela t'es possible" : euh, étant un peu neuneu je vous serai reconnaissant de me dire ce que je dois écrire.

Bon, ça c'était sur la forme, j'aurai bien l'occasion de revenir sur le fond d'ici peu.


Message edité le 19/09/2020 14H34
non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 14148
Bergerac Bergerac
Posté le : 19/09/2020 14H28
non connecté
contacter lucmasseur
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 23/06/2012
Messages : 9
Paris 12ème arrdt Paris 12ème arrdt
Posté le : 21/09/2020 15H49
naturistem a écrit :
""Couvrez ce sein, que je ne saurais voir.
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées."
Le Tartuffe, III, 2 (v. 860-862)
Le refus de porter les yeux sur les appas de la femme fait partie des traits de comportement généralement attribués au dévot hypocrite.


encore une fois l'actualité focalise sur l habillement de la gente féminine

ayant une fille au collège elle m'avait fait part les premiers jours de la rentrée (donc avant le battage médiatique), que la CPE avait fait le tour des classes pour donner le point de vue officiel et ... non ecrit, à savoir pas de nombril à l'air et jupe minimum à ras du genoux, mi cuisse interdit
je precise bien que c'est écrit nul part, juste verbal

et miracle, dans la plupart des colleges les CPE ont pris 1/2 journées pour faire le tour des classes de la meme maniere. Y aurait il eu une circulaire secrète ? allumer un contrefeu médiatique ?

étant ici entre naturiste, nous savons bien qu une fille de tout age peut etre nue et respectée par les hommes, donc pareil en mini jupe, crop top, moulant etc ...

rappelons que pendant des decennies, l'idée était de séparer les filles des garçons plutot que de leur apprendre à se respecter

la encore, plutot que d'apprendre au garçon à respecter les filles, on passe le message subliminal qu ils doivent se comporter selon la manière dont elles s habillent. aberrant !!

il ne peut pas y avoir de débat vestimentaire avant de poser d'emblée cette notion de respect des choix de l'autres, et celui qui n est pas content de ce qu'il voit peut regarder ailleurs (sauf s'il a une minerve suite à un torticoli lol)



bref tartuffe est toujours d actualité, à lire et à relire. ce qui est dommage c'est que le programme prévoyant bien Molière, n a pas cru bon d'en donner lecture en cette rentrée

"appas" : Leure fait pour séduire et attirer dans un piège.

En employant ce mot vous dites l'inverse de ce que vous semblez vouloir porter dans votre argumentaire. Si vous considérez que le nombril découvert est un appas, cela implique qu'il y a piège derrière. La question serait alors : L'école est-elle un lieu ou l'on peut poser des pièges ?

Pour que votre argumentation soit solide il aurait fallut que vous appeliez un nombril un nombril. Or vous le couvrez du terme d'appas, comme pour en souligner involontairement la culpabilité de celle qui le laisse vivre au yeux des autres. En fait vous auriez voulu paraphraser le Tartuffe que vous n'auriez pas dit autrement.

Vous voyez comme les choses et les pensées et les désirs qu'elles suscitent sont beaucoup plus compliquées que vous ne voudriez le croire.




non connecté
contacter ivess
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 01/11/2014
Messages : 10194
Grenoble Grenoble
Posté le : 21/09/2020 16H13
Comme on risque d'en parler beaucoup et pour éviter que tout reprenne cette faute d'orthographe, on écrit : " appâts "

(c'était ma minute Moustapoil ! mort de rire clin d'oeil)

Message edité le 21/09/2020 16H13
connecté
contacter Moustapoil
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 15/05/2009
Messages : 97084
Arcachon Arcachon
Posté le : 21/09/2020 17H18
Moustapoil n'est pas tout à fait d'accord avec ta correction.clin d'oeil
Il n'y a pas ici de faute au pluriel.
Car le mot "appât" a un double pluriel.
- le pluriel régulier "appâts" pour la plupart des sens : des appâts pour la pêche, par exemple.
-le pluriel irrégulier et littéraire "appas", utilisé seulement dans le sens "charmes physiques d'une femme", comme c'est le cas ici.

Mais il est faux, effectivement, d'écrire au singulier "un appas" comme l'a fait Lucmasseur. On écrit "un appât".
De plus, le mot "appât" n'a le sens précis de "piège intentionnel", de "leurre" que dans son utilisation pour la pêche ou la chasse. Le sens général est "ce qui attire, ce qui tente, ce qui suscite le désir ou la cupidité", pas forcément de façon intentionnelle.
Message edité le 21/09/2020 17H23
non connecté
contacter jenesaisplus
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 19/03/2011
Messages : 1661
Survilliers Survilliers
Posté le : 21/09/2020 17H26
Bonjour.
Ce post tournant indirectement autour de la mode qui pourrait ou ne pas se porter dans les établissements scolaires, j'ai appris hier que la loi qui interdisait aux femmes de porter un pantalon a été abrogée le 31 Janvier 2013 . Elle avait été édictée en 1800 ; à l'époque il fallait qu'une femme demande l'autorisation d'en porter un pour faire du vélo , monter à cheval... La première demande d'abrogation de cette loi date de 1887 ; elle a certainement été perdue dans un coin...
Bonne fin d'après midi. Bernard
Message edité le 21/09/2020 17H26
connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 2613
Mortagne-sur-Gironde Mortagne-sur-Gironde
Posté le : 21/09/2020 17H27
cette phrase est elle de naturistem ; par souci d'eclaircie du debat , comme il etait fait reference à Tartuffe , je l'ai retrouvée ( sans la faute mort de rire) ici https://www.lamastreassociationrad.fr/tartufferie-a-retourtour/#:~:text=Pourquoi%20les%20femmes%20n'auraient,le%20droit%20de%20le%20faire.&text=Le%20refus%20de%20porter%20les,g%C3%A9n%C3%A9ralement%20attribu%C3%A9s%20au%20d%C3%A9vot%20hypocrite.
et chose etonnante , comme quoi , le monde est petit, c'est que dans cette publication , on peut retrouver des infos par rapport à Peter misch , de son militantisme et de ses demelées avec le pouvoir de sa commune : Lamastre
https://www.lamastreassociationrad.fr/suite-du-feuilleton-lamastrois/
Alors , ne pourrait on faire un rapprochement entre ceci et l'acharnement judiciaire auquel il fait face actuellement ; n'oublions pas que dans " l'affaire " " d'exhibition " actuelle , a eté declanchée par un procureur trés zelé , ceci meme aprés le retrait de plainte de la plaignante
pour revenir au ujet " nombrilique " ; tout ceci concourre d'une ideologie dominante conservatrice , retrograde
connecté
contacter Moustapoil
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 15/05/2009
Messages : 97084
Arcachon Arcachon
Posté le : 21/09/2020 18H06
Citation :
comme il etait fait reference à Tartuffe , je l'ai retrouvée ( sans la faute mort de rire)

Ben si, justement : c'est sur cette publication qu'il y a la faute ("appâts" de la femme au lieu d' "appas", voir mon explication plus haut). Et ce n'est pas la seule : ( "la gente" féminine au lieu de "la gent", entre autres). Cela dit, bien d'accord avec le fond de l'article et les idées exposées !clin d'oeil
Message edité le 21/09/2020 18H09
connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 2613
Mortagne-sur-Gironde Mortagne-sur-Gironde
Posté le : 21/09/2020 18H21
"Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue."
cette citation , en bas de page de cette publication merite aussi d'etre relevée content
non connecté
contacter lucmasseur
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 23/06/2012
Messages : 9
Paris 12ème arrdt Paris 12ème arrdt
Posté le : 21/09/2020 20H13
Moustapoil a écrit :
Moustapoil n'est pas tout à fait d'accord avec ta correction.clin d'oeil
Il n'y a pas ici de faute au pluriel.
Car le mot "appât" a un double pluriel.
- le pluriel régulier "appâts" pour la plupart des sens : des appâts pour la pêche, par exemple.
-le pluriel irrégulier et littéraire "appas", utilisé seulement dans le sens "charmes physiques d'une femme", comme c'est le cas ici.

Mais il est faux, effectivement, d'écrire au singulier "un appas" comme l'a fait Lucmasseur. On écrit "un appât".
De plus, le mot "appât" n'a le sens précis de "piège intentionnel", de "leurre" que dans son utilisation pour la pêche ou la chasse. Le sens général est "ce qui attire, ce qui tente, ce qui suscite le désir ou la cupidité", pas forcément de façon intentionnelle.
La querelle littéraire est superflue.

S'il on pose le terme d'"appas" sur les charmes physiques de la femme, c'est bien pour la culpabiliser d'être la provocatrice "qui tente et qui suscite...". Un appât est toujours montré intentionnellement puisque c'est sa fonction. Alors des appas, pensez donc.
Il n'y a pas de glissements de sens entre les deux orthographe. Les charmes physiques d'une femmes font qu'elles est charmante, les appas font qu'elle devient charmeuse.
On notera que charmeuse trouve son masculin dans charmeur, alors qu'on ne parle pas des appas d'un homme. Pour un homme on parlera plutôt d'arguments ; terme qui suppose la raison, et celle-ci exclue toute culpabilité. La femme étant la seule à avoir des appas, il n'y a donc qu'elle qui est coupable.

Les mots portent des concepts, je considère que celui d'appas en parlant des charmes physique d'une femme est jugeant et péjoratif.


connecté
contacter Moustapoil
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 15/05/2009
Messages : 97084
Arcachon Arcachon
Posté le : 21/09/2020 23H01
Vu la teneur et le sens général de l'article, je ne pense pas que l'auteur de l'article ait voulu culpabiliser, juger et déprécier les femmes en employant le terme "appâts" ("appas"). Et je pense que l'immense majorité des lecteurs ne s'arrêtera pas à ce détail, et ne percevra pas ce terme comme culpabilisant, "jugeant" et péjoratif, ce qui est bien l'essentiel.
Message edité le 22/09/2020 00H13
123 >
Dernière réponse de loetbaRépondre