Etre-naturiste
Mot de passe perdu
M'inscrire gratuitement
Vous connecter
Mot de passe perdu M'inscrire gratuitement

Forêt de Fontainebleau

< 123
Dernière réponse de lavoironRépondre
connecté
contacter paskal
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 01/10/2018
Messages : 19
Paris 18ème arrdt Paris 18ème arrdt
Posté le : 27/07/2020 12H11
Ces discussions sont courantes dans beaucoup de domaines. Je pense que l'amalgame est autant chez les naturistes que chez les non-naturistes.
Des comportements sexués, j'en ai vu aussi sur des plages non-naturistes. Beaucoup moins c'est vrai. Ce qui est inadmissible c'est d'utiliser un espace familial comme zone de sexe.
Maintenant, que des naturistes se draguent "gentiment" et aillent "baiser" à l'écart des regards ne me gêne pas.
On ne va pas castrer les naturistes sous prétexte d'une éthique qui se voudrait asexuée. On ne va pas non plus les juger sur des critères arbitraires d'être ou pas de "vrais naturistes".

Si l'on admet qu'il est bien plus agréable de bronzer nu, ou de se baigner nu en pleine nature, on ne va pas refuser qu'il soit aussi bien plus agréable de faire l'amour nu en pleine nature.
Le vrai problème, nu ou pas, est d'éviter de s'exhiber. Tant que les espaces neutres et familiaux restent préservés de comportements ouvertement sexuels, je ne vois pas de problème.

D'un autre côté, que des espaces soient ouvertement dédiés à une drague naturiste, c'est une simple extension de ce que peuvent être d'autres lieux de drague non-naturistes. Il suffit de le savoir, et si l'on n'aime pas ce genre d'endroit, eh bien on n'y va pas tout simplement.
Les personnes qui s'y rendent, se mettent nues, et draguent nues, sont quand même naturistes dans une certaine mesure. Ce n'est pas aisé pour tous de pouvoir le faire, et j'en connais certains qui sont aussi bien naturistes "familiaux" lorsqu'ils ne sont pas en recherche de sexe.

Je comprends très bien la crainte qu'on amalgame des naturistes à des pervers. Cela fait une raison supplémentaire... parmi d'autres. Ceux qui nous considèrent comme pervertis à cause du naturisme trouveront de toutes façons d'autres bonnes raisons. J'en parle en connaissance de cause pour avoir démonté ce genre d'arguments auprès d'anti-naturisme, et du coup, toutes sortes de raisons autres que sexuelles étaient invoquées.
La sexualité est une belle chose, naturiste ou pas, le tout est de ne pas faire cela n'importe où ni n'importe comment.
non connecté
contacter lavoiron
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 07/03/2015
Messages : 541
Issoire Issoire
Posté le : 27/07/2020 12H16
paskal a écrit :
Ces discussions sont courantes dans beaucoup de domaines. Je pense que l'amalgame est autant chez les naturistes que chez les non-naturistes.
Des comportements sexués, j'en ai vu aussi sur des plages non-naturistes. Beaucoup moins c'est vrai. Ce qui est inadmissible c'est d'utiliser un espace familial comme zone de sexe.
Maintenant, que des naturistes se draguent "gentiment" et aillent "baiser" à l'écart des regards ne me gêne pas.
On ne va pas castrer les naturistes sous prétexte d'une éthique qui se voudrait asexuée. On ne va pas non plus les juger sur des critères arbitraires d'être ou pas de "vrais naturistes".

Si l'on admet qu'il est bien plus agréable de bronzer nu, ou de se baigner nu en pleine nature, on ne va pas refuser qu'il soit aussi bien plus agréable de faire l'amour nu en pleine nature.
Le vrai problème, nu ou pas, est d'éviter de s'exhiber. Tant que les espaces neutres et familiaux restent préservés de comportements ouvertement sexuels, je ne vois pas de problème.

D'un autre côté, que des espaces soient ouvertement dédiés à une drague naturiste, c'est une simple extension de ce que peuvent être d'autres lieux de drague non-naturistes. Il suffit de le savoir, et si l'on n'aime pas ce genre d'endroit, eh bien on n'y va pas tout simplement.
Les personnes qui s'y rendent, se mettent nues, et draguent nues, sont quand même naturistes dans une certaine mesure. Ce n'est pas aisé pour tous de pouvoir le faire, et j'en connais certains qui sont aussi bien naturistes "familiaux" lorsqu'ils ne sont pas en recherche de sexe.

Je comprends très bien la crainte qu'on amalgame des naturistes à des pervers. Cela fait une raison supplémentaire... parmi d'autres. Ceux qui nous considèrent comme pervertis à cause du naturisme trouveront de toutes façons d'autres bonnes raisons. J'en parle en connaissance de cause pour avoir démonté ce genre d'arguments auprès d'anti-naturisme, et du coup, toutes sortes de raisons autres que sexuelles étaient invoquées.
La sexualité est une belle chose, naturiste ou pas, le tout est de ne pas faire cela n'importe où ni n'importe comment.
La sexualité est une belle chose, naturiste ou pas, le tout est de ne pas faire cela n'importe où ni n'importe comment.

C’est vrai et puis le sable ça s’infiltre partout, on est pas des légionnaires.ange
< 123
Dernière réponse de lavoironRépondre