Etre-naturiste
Mot de passe perdu
M'inscrire gratuitement
Vous connecter
Mot de passe perdu M'inscrire gratuitement

La ffn entre en campagne

< 12...23242526
Dernière réponse de itinerantnatRépondre
non connecté
contacter charly30
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 25/02/2018
Messages : 25
Génolhac Génolhac
Posté le : 11/08/2020 11H05
Sympa et reposante cette façon de voir, et qui correspond à mon souhait et à ce que je fais vivre chez moi
non connecté
contacter DIDI2B
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/02/2008
Messages : 7436
Venzolasca Venzolasca
Posté le : 11/08/2020 11H14
Mon avatar, est un dessin de Julien, depuis mon inscription.
non connecté
contacter nalibi
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 28/06/2011
Messages : 4491
Pernes-les-Fontaines Pernes-les-Fontaines
Posté le : 11/08/2020 11H52
Je me trompe ou c' est Julien qui a employé le terme « naturien » pour définir la nudité dans des lieux publics ?
Message edité le 11/08/2020 12H16
non connecté
contacter nalibi
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 28/06/2011
Messages : 4491
Pernes-les-Fontaines Pernes-les-Fontaines
Posté le : 11/08/2020 12H18
Ah, ça y est la mémoire me revient, c' est Jérôme de Bruxelles qui a employé pour la 1ère fois le terme de « nudien ».
connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 2537
Mortagne-sur-Gironde Mortagne-sur-Gironde
Posté le : 16/08/2020 10H42
https://www.helloasso.com/associations/federation-francaise-de-naturisme/collectes/la-nudite-c-est-la-liberte-ne-laissons-personne-nous-reprendre-ce-droit
Dans l'esprit et la lettre de cette campagne ; cette publication de JF feunten ( chargé de mission juridique FFN )
Roger Banchereau indique qu'il est illégal pour une commune d'interdire le naturisme sur tout son territoire.
Est-ce bien exact ?

------------------------------
Jean-Francois
"Être libre, c'est vivre nu et sans honte" - F.W. Nietzsche.
"La nudité, c'est la vérité, c'est la beauté, c'est l'art" - Isadora Duncan /


Je t'invite à te rendre sur la page du site FFN DROITS ET LIBERTÉS / FICHES PRATIQUES pour avoir les réponses : https://ffn-naturisme.com/fiches-pratiques/

Et si tu veux creuser la question avec de nombreux arguments juridiques, tu trouveras en page DROITS ET LIBERTÉS / actualité au tribunal administratif tous nos recours en liens : https://ffn-naturisme.com/actualites-au-tribunal-administratif/

La pétition et les différents liens pour "LA NUDITÉ C'EST LA LIBERTÉ !" ici : https://ffn-naturisme.com/actualites-juridiques/

Et puis les derniers communiqués de presse de la FFN sur le sujet ici : https://ffn-naturisme.com/les-communiques/communiques-de-presse/

C'est Roger qui a raison. Je viens d'obtenir ainsi une nouvelle victoire sans devoir aller au tribunal, grâce à nos échanges entre les naturistes du Lac de Pareloup (Rhodez) et la gendarmerie de Pont-de-Salars. Le panneaux municipal qui indiquait "naturisme interdit - Article 222-32 du code pénal" a été remplacé par un autre, à ma demande : "Exhibition sexuelle interdite - article 222-32". Lorsque j'ai expliqué au gendarme que "ce panneau affichait (à tort) à la face du monde que les naturistes sont des délinquants sexuels... aux yeux de la loi", il a enfin "percuté"...

Je lui ai envoyé les éléments mis en référence ci-dessus et le jugement pour Quend, et l'affaire a été réglée.

Il est prévu que je m'arrête sur le chemin lorsque je me rendrai à Nîmes pour l'appel de Peter. Ce sera l'occasion de faire un point de fin de saison, avec la gendarmerie, les naturistes et la mairie.

N'écoutez pas les oiseaux de mauvais augure et agissez ! Il ne tient qu'à nous de faire respecter la loi et de cessez d'avoir peur.

-
connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 2537
Mortagne-sur-Gironde Mortagne-sur-Gironde
connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 2537
Mortagne-sur-Gironde Mortagne-sur-Gironde
Posté le : 07/09/2020 20H14
Posté : 07-09-2020 19:16

La Présidente de la FFN, Viviane Tiar a adressé une lettre ouverte à Monsieur Dupont-Moretti, Garde des Sceaux - Ministre de la justice ainsi qu'à Mme Marlène Chiappa, Ministre déléguée à la Citoyenneté :

Monsieur le Garde des sceaux – Ministre de la justice,

J’entendais sur LCI, jeudi 16 juillet dernier, Madame la Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Intérieur, chargée de la citoyenneté, rappeler « qu’aucune coutume ou tradition n’est supérieure aux lois de la République ». Ce qui n’a pas manqué de me redonner un peu d’espoir quant à notre combat pour la Liberté et le respect des évolutions juridiques, en matière de nudité, partielle ou intégrale.

Nous constatons malheureusement depuis quelques temps des dérives en matière d’application de l’article 222-32 du code pénal sur « l’exhibition sexuelle », qui recréent l’amalgame « nudité = sexualité ». De simples naturistes se voient encore poursuivis et parfois condamnés pour ce motif. Ici et là fleurissent des arrêtés municipaux, ou de simples panneaux interdisant le naturisme, avec pour seule référence l’article 222-32… Ce qui revient à dire que « les naturistes sont des délinquants sexuels… selon la loi » ( !!??).

Or, le naturisme est une philosophie de vie qui relève comme toutes les autres formes de pensée de la liberté d’opinion et de conscience comme de la liberté d’expression. Celles-ci sont garanties par les articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC), par les articles 9 et 10 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme (CESDH) ainsi que par les articles 10 et 11 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (CDFUE).

Cette ambiance délétère pouvant même conduire des maires à prendre des arrêtés d’interdiction du torse-nu en ville, sans aucun fondement juridique légal, alors qu’à New-York, on légalise le topless au nom de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes. Des actes de violence ont lieu contre des personnes partiellement dénudées ou totalement nues y compris hors contexte de plage et lieux de nature. Sans parler des femmes qui se font agresser pour leur tenue jugée… « indécentes ».

La World Naked Bike Ride Paris 2019 (WNBR) que nous avions organisée le 8 septembre 2019, afin de sensibiliser l’opinion publique sur les enjeux climatiques, de biodiversité et de sortie des énergies fossiles carbonée, s’est vue interdite par le Préfet de Police de Paris au motif de l’article 222-32... Cette manifestation festive et pacifique, avec « vêtements optionnels » afin de symboliser la fragilité humaine, existe pourtant dans de très nombreux pays et plus de 300 villes, de par le monde, depuis près de vingt ans… Celle de Bruxelles 2019 avait même été intégrée au programme Grand Départ du Tour de France cycliste…

Tout ceci relève manifestement d’atteintes aux libertés fondamentales avec parfois des jugement qui peuvent être qualifiés d’arbitraires. Certaines juridictions continuent en effet de faire comme si la réforme du code pénal de 1994 n’avait pas modifié le rapport à la nudité dans notre pays, comme si l’ancien article 330 « d’outrage public à la pudeur » n’avait pas été abrogé. En feignant ainsi de ne pas voir ces évolutions, ces tribunaux commettent plusieurs fautes importantes et se substituent au législateur :

1. Ils font fi des 3 éléments constitutifs d’une infraction pénale : légalité de la peine, matérialité des faits selon l’interprétation stricte et élément moral ;

2. Ils bafouent le principe de LAÏCITÉ, en revenant à une doctrine empreinte de morale religieuse (en l’occurrence catholique - mythe du « Péché originel »), imposée du temps où l’Église n’était pas encore séparée de l’État ;

3. Ils font abstraction de la jurisprudence de la Cour d’appel de Douai de 1989 (datant pourtant du temps de l’ancien article 330), qui marquait déjà une évolution et actait que « La simple nudité sans attitude provocante ou obscène ne constituait pas le délit » ;

4. Ils détournent le sens de la réforme de 1994 qui remplace la section IV des « attentats aux mœurs » par la nouvelle section 3 « des agressions sexuelles ». Comme vous le savez, il n’est plus question aujourd’hui de réprimer la simple nudité et les manquements à la morale religieuse (les mœurs), mais seulement les agressions contre les personnes ; non pas les tenues vestimentaires et la « bienséance » mais « les actes agressifs de nature sexuelle ». « Seuls les comportements sexuels présentant le caractère d'une exhibition imposée à des tiers tomberont sous le coup de la loi pénale, et ne seront incriminées que les attitudes obscènes et provocatrices qui sont normalement exclues de la pratique du naturisme », avait expliqué aux parlementaires M. Henri Nallet, alors garde des Sceaux et Ministre de la justice en charge de la réforme du Code Pénal.

Nous sommes très inquiets de toutes ces dérives à contre-courant des évolutions juridiques à l’œuvre dans la plupart des pays démocratiques (Espagne, Angleterre, Allemagne, Autriche, Pays Scandinaves, Croatie, Nouvelle-Zélande, Australie…).
Nous pensons qu’à minima, une circulaire devrait être adressée de façon urgente à l’ensemble des acteurs judiciaires et aux Préfets, à l’instar de nos voisins britanniques (document ci-joint).

Mais nous pensons aussi qu’il conviendrait de présenter un projet de loi sur lequel nous sommes disposés à travailler avec vos services, pour :
- Protéger toutes les formes de nudité, dans une démarche universelle (philosophique, revendicative et artistiques), notamment par la création d’un délit de nudophobie. En effet, nous sommes de plus en plus sollicités pour des faits d’agressions physiques et/ou verbales, en raison de la nudité partielle ou totale, souvent accompagnées d’insultes homophobes à l’égard des hommes ; ou machistes et sexistes à l’encontre des femmes (ce qui nous conduit à créer un numéro d’écoute « SOS NUDOPHOBIE » ) ;

- Empêcher « toutes mauvaises interprétations » de l’article 222-32 du code pénal, en le dotant d’une définition qui reprenne bien celle qu’avait formulée Henri Nallet devant la représentation nationale (citée ci-dessus) ;

- Organiser cette liberté de la nudité partielle ou totale en annulant les arrêtés non conformes à la légalité pris par les collectivités locales (y compris ceux qui s’attaquent au « torse-nu ») et en donnant rang de décret d’application de cette loi, à la circulaire citée ci-dessus.

« La loi ne pouvant interdire que ce qui est nuisible à la société », il nous paraît utile de vous interroger : en quoi la nudité humaine serait-elle nuisible à la société ?

Chez nous, les garçons et les filles grandissent dans le respect de leur propre corps et de celui des autres. Arrivés à l’âge adulte, ils savent parfaitement qu’une femme n’est pas un « objet sexuel »… Ils ont parfaitement intégré que même entièrement nue, on la respecte en tant que sujet de droits, qu’on ne la « tripote » pas, qu’on ne l’insulte pas et qu’on ne la prend pas en photo pour ensuite la diffuser sur les réseaux sociaux. Pour nos enfants, la nudité est parfaitement naturelle, saine et donc banale. Ils ont parfaitement compris que la sexualité se vit dans l’intimité et qu’elle n’est pas un spectacle.
Il n’existe pas de « jeunisme » ou « d’âgisme » du fait de la coexistence entre les générations, pas plus que de rejet de l’autre au motif de sa différence. Quelle belle école de la vie n’est-ce pas ?

Les naturistes ne sont pas pour le communautarisme mais au contraire, pour la mixité et la Fraternité. En ce début de XXIe siècle, ils refusent d’être « mis à part », dans une sorte d’apartheid moraliste et renvoyés dans « des camps ». Le naturisme n’est pas un produit de consommation touristique ou de loisir, c’est une philosophie, un art de vivre permanent avec des valeurs conformes à celles de la République et qui peut (doit ?) servir d’exemple pour nos sociétés en recherche d’un nouveau paradigme « post crise du Covid ». Comme le précise notre définition internationale, « Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisé par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement ».

Pour mémoire, le naturisme en France concerne 4,7 millions de personnes régulières, dont 2,1 millions de français et 2,6 millions d'étrangers, (13,8 millions de pratiquants en Europe et près de 16 millions de naturistes réguliers dans le monde). 11 millions de français sont prêts à faire l’expérience selon le sondage IFOP 2015 pour l’ex Cluster Tourisme et Naturisme d’Atout France. Notre fédération est également membre de France Nature Environnement pour ce qui concerne notre engagement en matière d’écologie.
Nous avons donc décidé d’engager une pétition nationale pour sensibiliser l’opinion publique à ces enjeux, sur Change.org et Avaaz.org, intitulée « La nudité, c’est la liberté ! » Bien entendu, nous sommes pleinement soutenus dans ces démarches par la Fédération internationale de naturisme.

Compte tenu de ce contexte particulièrement délétère, qui favorise les intégrismes de toutes obédiences, je me vois conduite à vous demander de bien vouloir m’accorder la faveur d’une audience. Notre précédente demande, adressée à Mme Belloubet étant restée lettre morte, j’espère que vous comprendrez que je rende cette lettre publique.

En vous exprimant à l’avance ma plus vive gratitude, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération.

Viviane TIAR
https://www.helloasso.com/associations/federation-francaise-de-naturisme/collectes/la-nudite-c-est-la-liberte-ne-laissons-personne-nous-reprendre-ce-droit
non connecté
contacter DIDI2B
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/02/2008
Messages : 7436
Venzolasca Venzolasca
Posté le : 07/09/2020 21H50
Trop long. Il va la donner à lire à un de ses sous-fifres.
connecté
contacter ludique18
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 19/01/2016
Messages : 1803
Bourges Bourges
Posté le : 07/09/2020 23H08
DIDI2B a écrit :
Trop long. Il va la donner à lire à un de ses sous-fifres.
De toutes façons tous les courriers adressés aux ministres, secrétaires d'état et à fortiori au président de la république sont d'abord filtré par des "sous fifres" vu les volumes de courrier qui leur sont adressés....Reste à souhaiter que le premier lecteur de ce filtrage ne soit pas "nudophobe"...
non connecté
contacter stakov
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 09/02/2020
Messages : 159
Moulins Moulins
Posté le : 08/09/2020 09H41
ludique18 a écrit :
De toutes façons tous les courriers adressés aux ministres, secrétaires d'état et à fortiori au président de la république sont d'abord filtré par des "sous fifres" vu les volumes de courrier qui leur sont adressés...."...
Cette lettre a été signée par madame Tiar mais c'est évidemment un membre de l'APNEL qui l'a rédigé.
Ce n'est certainement pas la première fois que de telles lettres sont adressées à des ministres mais sont restées sans réponse.
Pourquoi ?
Un ministre n'a pas à répondre ni même à recevoir en audience les auteurs d'un courrier qui contient un catalogue de revendications basées sur du prosélytisme militant et de la victimisation à la sauce APNEL.
Les services gouvernementaux ne sont pas idiots et savent très bien que si économiquement le naturisme c'est plusieurs centaines de milliers de pratiquants.... la FFN n'est qu'une petite asso de moins de 10 000 adhérents.
Le ministère de la citoyenneté n'est pas concerné par ce type de revendications quant au ministère de la justice, il n'interviendra jamais pour remettre en cause des décisions de tribunaux parce qu'elles sont défavorables aux idées de l'APNEL, ni pour dire aux juges et aux procureurs de la république, qu'ils ne connaissent pas la loi.

Contacté par l'APNEL un journaliste du "Parisien" a interrogé, dernièrement, le procureur de la République de l'Essonne sur la question de la légalité de faire des randonnées nudistes en forêt.
Le journal rapporte la réponse du procureur
Citation :
« Le délit est caractérisé même si l’intention de son auteur est dénuée de toute connotation sexuelle ».

Un autre journal de la région de Reims attaqué par l'Apnel pour avoir écrit un article disant que les randonneurs nudistes étaient dans l'illégalité et passibles de l'article 222-32; leurs services rédactionnels avaient demandé l'avis du procureur de la république de Reims, suite aux affirmations de l'APNEL. Cet autre procureur avait fait la même réponse que celui de l'Essonne.
.
Message edité le 08/09/2020 11H18
connecté
contacter johnarnold
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 29/08/2008
Messages : 5282
Bagnols-sur-Cèze Bagnols-sur-Cèze
Posté le : 08/09/2020 10H26
J'ai pris le temps de la lire de la première à la dernière ligne...
Avec la covid-19, la crise économique grave, l'augmentation du nombre de chômeurs, un avenir incertain, une demande de rigueur face aux actes de délinquances gratuites, au sentiment de non autorité de l'Etat, il se peut très bien que cette belle demande justifiée, cet immobilisme de l'article 222-32 depuis des décennies et pour tout dire de son enterrement dans les décisions de justice rendues, il se pourrait une fois de plus que cela ne soit encore et malheureusement qu'un coup d'épée de plus dans l'eau. D'autant plus que ces décisions négatives de justice sont peu nombreuses et que le naturisme est passé en version "tourisme" depuis quelques années déjà et que les campings naturistes se portaient financièrement bien jusqu'à cette crise du covid-19. La réaction à cette demande va donc être sans doute : "il n'y a pas urgence, pas péril en la demeure ou cela peut attendre, ou pas de réaction du tout, malheureusement".
non connecté
contacter laucatebis
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/08/2019
Messages : 992
Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand
Posté le : 08/09/2020 11H25
En France le président de la république ainsi que les ministres répondent à tous les courriers de citoyens qui leur parviennent. (Bien entendu ils ne répondent pas personnellement, ce sont des personnes accréditées à répondre en leur nom qui signent la réponse).

Si elles le jugent opportun ces personnes font remonter le courrier (Ou une synthèse) à la personne à qui il s'adresse.

Si ce courrier est adressé par une personne élue, donc un représentant du peuple (Élu politique, syndicat, association ...) il vas remonter au plus près de la personne à qui il s'adresse, d'autant plus qu'ils s'agit d'un représentant national dans le cas d'une fédération nationale.

Ce qui ne veut pas dire que la réponse ira dans le sens du courrier adressé.

Il ne nous manque plus qu'à attendre la réponse
Message edité le 08/09/2020 11H35
non connecté
contacter laucatebis
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/08/2019
Messages : 992
Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand
Posté le : 08/09/2020 11H44
Quoi qu'il en soit la Fédération Française de Naturisme sera écouté, pas sur qu'elle soit complétement entendu.

Citation :"La Fédération Française de Naturisme acteur du tourisme en France

La France est la première destination touristique naturiste mondiale. 4,7 millions de pratiquants réguliers, dont 2,1 millions de Français et 2,6 millions d’étrangers, vivent le naturisme chaque année dans notre pays.

Dans ce contexte, la Fédération Française de Naturisme joue un rôle important dans la politique touristique naturiste nationale.
C’est pourquoi elle a signé une convention d’objectifs avec le Ministère du Tourisme en 1986 et adhère depuis 1986 à “Atout France”, agence de développement touristique de la France dépendant du ministère du Tourisme."

droitehttp://www.atout-france.fr/node/214
Message edité le 08/09/2020 11H47
non connecté
contacter DIDI2B
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/02/2008
Messages : 7436
Venzolasca Venzolasca
Posté le : 08/09/2020 11H49
Message edité le 08/09/2020 11H56
non connecté
contacter stakov
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 09/02/2020
Messages : 159
Moulins Moulins
Posté le : 08/09/2020 13H19
laucatebis a écrit :

Dans ce contexte, la Fédération Française de Naturisme joue un rôle important dans la politique touristique naturiste nationale.

ça fait longtemps que la FFN représente seulement quelques milliers de personnes qui prennent leur carte et n'a plus aucun pouvoir, en raison du très faible nombre d'adhérents.
95% des naturistes sont représentés au sein de la Fédération des espaces naturistes (FEN) qui a sa propre charte. et son propre site

https://www.naturisme.fr/
Message edité le 08/09/2020 13H25
non connecté
contacter laucatebis
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/08/2019
Messages : 992
Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand
Posté le : 08/09/2020 13H51
La FEN est une des 150 associations adhérente de la FFN.

La FFN représente donc entre autre les 2,1 millions de naturiste qui pratiquent dans les centres FEN. content
non connecté
contacter stakov
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 09/02/2020
Messages : 159
Moulins Moulins
Posté le : 08/09/2020 18H42
non connecté
contacter nalibi
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 28/06/2011
Messages : 4491
Pernes-les-Fontaines Pernes-les-Fontaines
Posté le : 09/09/2020 06H59
La FFN est surtout associée au Naturisme militant alors que la FEN est associée au Naturisme loisirs-vacances
Message edité le 09/09/2020 07H00
non connecté
contacter laucatebis
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 20/08/2019
Messages : 992
Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand
Posté le : 09/09/2020 09H27
Oui nalibi, la FEN est une fédération dite "affinitaire" du naturisme.
C'est le "syndicat" des professionnels du tourisme naturiste.
C'est la branche naturisme du syndicats des professionnel "Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air" .

La FFN est une fédération non professionnel, dite "dirigeante" du naturisme vis à vis de l'état.
C'est la branche "naturisme" de la "La fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes - FFCC"
naturiste naturiste
Message edité le 09/09/2020 09H32
connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 2537
Mortagne-sur-Gironde Mortagne-sur-Gironde
< 12...23242526
Dernière réponse de itinerantnatRépondre