Etre-naturiste
Mot de passe perdu
M'inscrire gratuitement
Vous connecter
Mot de passe perdu M'inscrire gratuitement

Le cas de Peter Misch

< 12...891011 >
Dernière réponse de jenesaisplusRépondre
non connecté
contacter jenesaisplus
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 19/03/2011
Messages : 2040
Survilliers Survilliers
Posté le : 25/11/2021 13H33
Parce qu'un Procureur borné a tout fait pour qu'il soit condamné malgré une défense en béton de l'avocate de P Misch ; ce rejet est difficilement acceptable alors que des actions beaucoup plus graves doivent être blanchies .
Message edité le 25/11/2021 13H47
non connecté
contacter jefflmn
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 28/08/2021
Messages : 11
Limoges Limoges
Posté le : 25/11/2021 14H15
En effet, le verdict est tombé et la Cour de cassation a rejeté le pourvoi de Peter. Je viens de l'avoir au téléphone et il est déterminé à continuer de se battre.

Nous allons donc l'accompagner à la Cour européenne des droits de l'homme. Notre avocate a le dossier en main et pendant qu'elle peaufinera la stratégie judiciaire avec Peter, nous allons en tant que confédération Le Mouvement Naturiste, organiser la mobilisation citoyenne. Nous reviendrons vers vous très bientôt.
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3858
Aignan Aignan
Posté le : 25/11/2021 14H30
pour notre part , couple vivant notre naturisme le plus possible en liberté , impliqués dans la promotion et la defense de notre philosophie , contre toutes discriminations en rapport avec sa pratique , conscients que " LA NUDITÉ, C'EST LA LIBERTÉ ! » NE LAISSONS PERSONNE NOUS REPRENDRE CE DROIT ...; comme nous etions solidaires aux premiers instants de Peter , comme egalement , et l'accompagnant aux audiences , de Jean ( Bordeaux ) ; nous serons dans la continuité de la solidarité jusqu'à ce que dans ce pays soit accepté clairement que " la nudité simple n'est pas de l'exhibition sexuelle " ; et nous appelons à une mobilisation citoyenne
LE CORPS HUMAIN N’EST EN SOI NI OUTRAGEANT, NI OFFENSANT, NI AGRESSIF !
C’est la nudophobie, qui doit être délictueuse, non le naturisme et la nudité !
Vive la culture du corps libre ! Vive la Liberté ! Vive notre HumaNUté !
non connecté
contacter nus-a-deux
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 22/06/2008
Messages : 1666
Versailles Versailles
Posté le : 25/11/2021 17H13
Un arrêt de la CEDH constituerait un énorme bond en avant car il ferait jurisprudence, et ceci pour tous les pays, pas uniquement la France.
Désolé pour Peter Misch mais sa condamnation va peut-être faire avancer les choses plus loin que s'il avait été relaxé !!
non connecté
contacter jenesaisplus
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 19/03/2011
Messages : 2040
Survilliers Survilliers
Posté le : 25/11/2021 17H16
Bonsoir.
Peut on espérer que la Cour Européenne des Droits de l'Homme sera plus clémente avec P Misch ?. Cela fait 3 ans que cette homme a cette épée de Damoclès suspendue au dessus de sa tête. A t'il commis un horrible délit ?; il s'est juste baigné nu, et cette histoire aurait pu arriver à chacun d'entre nous car nous avons tous ne serait ce qu'une fois franchi les barrières n'est ce pas?. Est ce qu'au moins une personne qui a décidé du sort de P Misch s'est aperçue avec recul du ridicule de toute la lourdeur de cette machinerie judiciaire engagée pour un fait tellement insignifiant?.
Bonne fin de soirée pour chacun d'entre vous.
Bernard
PS; le fait que la nudité soit mieux tolérée dans quelques pays de l'UE qu'en France pourrait il être favorable à P Misch?
Message edité le 25/11/2021 17H43
connecté
contacter yesican
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 17/10/2011
Messages : 27714
Paris (tout arrondissement) Paris (tout arrondissement)
Posté le : 25/11/2021 17H39
Citation :
cette histoire aurait pu arriver à chacun d'entre nous car nous avons tous ne serait ce qu'une fois franchi les barrières n'est ce pas?.
Non.Pas tous.
Concernant la Cour de Cassation, il faut savoir qu'elle n'examine jamais le fond de l'affaire.
Aucun conservatisme de sa part, donc.
Maintenant, reste le recours devant la CEDH.
Armez vous d'un peu de patience.
Ça devrait aller.
Message edité le 25/11/2021 19H30
non connecté
contacter nus-a-deux
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 22/06/2008
Messages : 1666
Versailles Versailles
Posté le : 26/11/2021 12H38
La Cour de Cassation ne semble pas avoir relevé les approximations du rapport de gendarmerie, comment condamner quelqu'un sur un rapport aussi creux et mal rédigé ?
non connecté
contacter jenesaisplus
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 19/03/2011
Messages : 2040
Survilliers Survilliers
Posté le : 26/11/2021 12H53
Et surtout axer l'accusation sur un cas d'exhibition sexuelle nullement notifié dans un quelconque rapport officiel du dossier présenté au tribunal lors du premier procès.
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3858
Aignan Aignan
Posté le : 26/11/2021 12H59
Nous recopions ici des echanges que nous avons sur la page FB "Naturisme , litterature et sciences sociales : ( suite à publication " rejet de pourvoi en cassation de Peter
Durant l'ère franquiste, non seulement "toute manifestation de nudité", y compris le maillot de bain deux pièces pour les femmes ou le slip pour les hommes - on croit ne pas avoir bien lu, mais cela figurait dans la loi de 1957 ! -, ainsi que se tenir par la main dans la rue, s'embrasser en public, tout cela était considéré comme "grave offense à la morale publique", "objet de scandale" et passible de sanctions. Toute cette législation rétrograde fut jetée aux orties lorsque l'Espagne s'ouvrit à la démocratie et à l'Europe. L'Espagne est désormais une destination phare pour le naturisme européen.
Ces articles imposés sous Franco furent déclarés contraires à la constitution, et cessèrent donc d'être appliqués, puis le Nouveau Code Pénal, promulgué en 1995, mentionne simplement que "l'ancien article 431 est aboli".
Si l'article interdisant la nudité est aboli, c'est donc a contrario que la nudité est autorisée, et la fédération espagnole de naturisme insiste sur l'intérêt de bien faire connaître ces dispositions légales. D'autant plus que l'Espagne réprime bien l'exhibition sexuelle, parfaitement et clairement définie comme des "actes sexuels en public" ou des "actes lubriques ou provocations obscènes". Il n'y a pas de confusion possible, la nudité n'est pas répréhensible, et l'exhibition est poursuivie - avec amendes et peines de prison du même ordre que le Code Pénal français..........................................................................................
.Si dans notre pays , la France , soi disant " pays des libertés " , des pouvoirs publics , des juges , en sont encore à des notions de " morale " , de " pudeur " , pour condamner des faits de nudité simple publique , que nos voisins Espagnols ont eté capables de " jeter aux orties " en tant que '" legislation retrograde " et definir clairement ce qu'est l'exhibition sexuelle ; alors nous n'avons d'autre choix que de s'organiser pour creer le rapport de force necessaire pour obtenir clairement le droit à la nudité simple publique , comme faisant partie de notre liberté d'expression dans la pratique de notre philosophie , le naturisme

à propos de l’Espagne, durant la révolution de 1936, les anarchistes de la FAI et de la CNT prônèrent le naturisme, le végétarisme, l’amour libre et la libération de la femme et la contraception.
C'est peut etre que les Anarchistes Espagnols avaient mieux lu et compris le sens des ecrits et actes de notre " pere" du naturisme " Elisée Reclus " , que nombre de naturistes actuels dans ce pays ci , qui devraient savoir humblement s'en inspirer pour sortir d'un naturisme " consumeriste " et etre conscients de l'urgence de la defense de nos libertés
Message edité le 26/11/2021 13H00
non connecté
contacter yvon34500
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 18/02/2019
Messages : 535
Béziers Béziers
Posté le : 26/11/2021 13H35
jenesaisplus a écrit :
Et surtout axer l'accusation sur un cas d'exhibition sexuelle nullement notifié dans un quelconque rapport officiel du dossier présenté au tribunal lors du premier procès.
Tu n'y connais rien aux procédures judiciaires et donc tu dis n'importe quoi.
1) les gendarmes n'ont pas à mettre dans un rapport qu'il y a delit d'exhibition sexuelle, ils se contentent de décrire les faits (homme nu jambes écartées refusant d'obtempérer) C'est le procureur puis les juges qui après analyse des données des gendarmes et des témoignages décident de qualifier les faits en exhibition sexuelle.

2) je ne sais pas si c'est toi qui as dit "la femme n'a pas déposé plainte, donc il ne devait pas être jugé."
Là encore grave méconnaissance du droit pénal. Les gendarmes ayant constaté les faits ça s'appelle un flagrant délit et il n'y a pas besoin d'un témoin ou d'un plaignant pour lancer la machine judiciaire
C'est comme un excès de vitesse ou un non-respect de feu rouge (constaté en flagrant délit) pas besoin d'une plainte ni d'un témoin.

Message edité le 26/11/2021 13H39
non connecté
contacter 1960
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 22/10/2011
Messages : 85611
Saint-Marcel-d'Ardèche Saint-Marcel-d'Ardèche
Posté le : 26/11/2021 14H06
yvon34500 a écrit :
jenesaisplus a écrit :
Et surtout axer l'accusation sur un cas d'exhibition sexuelle nullement notifié dans un quelconque rapport officiel du dossier présenté au tribunal lors du premier procès.
Tu n'y connais rien aux procédures judiciaires et donc tu dis n'importe quoi.
1) les gendarmes n'ont pas à mettre dans un rapport qu'il y a delit d'exhibition sexuelle, ils se contentent de décrire les faits (homme nu jambes écartées refusant d'obtempérer) C'est le procureur puis les juges qui après analyse des données des gendarmes et des témoignages décident de qualifier les faits en exhibition sexuelle.

2) je ne sais pas si c'est toi qui as dit "la femme n'a pas déposé plainte, donc il ne devait pas être jugé."
Là encore grave méconnaissance du droit pénal. Les gendarmes ayant constaté les faits ça s'appelle un flagrant délit et il n'y a pas besoin d'un témoin ou d'un plaignant pour lancer la machine judiciaire
C'est comme un excès de vitesse ou un non-respect de feu rouge (constaté en flagrant délit) pas besoin d'une plainte ni d'un témoin.

Bonne mère clin d'oeil
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3858
Aignan Aignan
Posté le : 26/11/2021 14H24
Petit rappel historique ; la premiere publication sur un forum naturiste par peter concernant son "" affaire "

Je vous préviens, c'est tout une histoire, donc un peu longue

Le ton donné pendant cette "audition libre" à la gendarmerie de Lamastre (Ardèche) est rude, je n'ai pas eu l'impression que le gendarme ait vraiment intégré la notion de présomption d'innocence. A mes demandes de s'en tenir dans ses écrits aux faits et formulations que je lui ai donné, il hausse le ton et dit que c'est lui qui gère l'audition, me fixant pendant des minutes avec un regard figé, sans rien dire. Il me demande aussi les noms de personnes en rien impliquées dans cette affaire, ce que je refuse catégoriquement. De plus il fait suivre la prise des photos, des empreintes digitales et du prélèvement d'ADN de la menace de poursuite pénale en cas d'un refus.

Que m'arrive t-il donc pour avoir droit à un tel traitement ? Voici une histoire qui débute un très beau jour de vacances, fin août dernier, et qui en arrive maintenant au tribunal correctionnel de Nîmes.

Nous étions "en famille", c'est-à-dire ma compagne, ses deux enfants âgés de 8 et 15 ans et moi, pour une semaine de vacances dans le Gard, chez des amis de longue date. Je connais la région depuis au moins 30 ans, ses magnifiques coins au bord du Gardon, loin du tourisme de masse, où l'on peut se baigner en toute tranquillité et, si on veut, sans maillot pour profiter entièrement du soleil et de cette liberté. Nous voilà par des chemins de terre après une marche à pied pour accéder à notre petit coin de paradis, pique-niquer et passer ensuite l'après-midi comme des lézards au soleil et comme des poissons dans l'eau. Nous étions seuls, personne en vue, ni à gauche, ni à droite, ni en face. Après le pique-nique une petite sieste au soleil sans maillot, comme je l'ai toujours pratiquée si les circonstances le permettent, c'est-à-dire sans provoquer personne, rien de plus naturel.

Quand ma compagne et moi nous sommes mis à l'eau puis nageant et s'approchant de l'autre bord de la rivière, nous furent apostrophés par une femme qui s'était installée entretemps avec un homme sur la rive en face. Nous nous sommes arrêtés pour mieux entendre ses vociférations, toujours immergés jusqu'au ventre. C'était proféré d'une manière très agressive contre le fait que nous n'étions pas habillés selon leur convenance. Nous avons répondu qu'ils n'étaient pas obligés de nous regarder et qu'il suffisait de regarder ailleurs, puis, nous nous sommes retirés vers notre rive pour arrêter cette altercation avant qu'elle ne dégénère. Il faut dire que le Gardon est large de plus de 50 m à cette endroit et il faut forcer le regard pour voir le sujet qui incarne pour certains une zone corporelle tabouisée.

Néanmoins, la femme a continué à nous crier après et au bout d'un moment elle est partie pour revenir avec deux hommes, s'est entretenus avec eux, nous montrant du doigt. Entre-temps je me suis remis à l'horizontale pour bouquiner, jusqu'à ce moment où ma compagne m'a indiqué qu'il y avait des gendarmes de l'autre coté s'adressant à nous.

Alors là, j'ai été très surpris sur le fait qu'un simple bain sans maillot dans un endroit tranquille et isolé puisse mobiliser les forces de l'ordre à la demande d'une personne dérangée par un corps nu au soleil, éloigné d'au moins de 50 m par une rivière. Les deux gendarmes m'ont demandé de venir, mais ils n'ont pas voulu m'en donner la raison. J'ai donc répondu que je ne viendrais pas s'ils ne me la donnaient pas. J'ai entre temps remis mon maillot de bain. Peu après, équipés d'un canoë, ils ont débarqués de notre côté et m'ont demandé de les accompagner pour un procès verbal. Je l'ai refusé et j'ai avancé que la nudité seule n'est pas un délit répréhensible, il n'y avait aucun geste provocateur ou sexuel dans notre comportement.

Je le savais, car là où j'habite, une mairie avait voulu interdire par arrêté municipal aux femmes de se baigner torse nu. A l'époque il y avait eu une mini-manifestation "rendez-vous torse nu" au plan d'eau municipal et les gendarmes, envoyés par le maire avaient constaté, conformément avec la loi, que cela ne constituait pas un délit et ce malgré l'arrêté municipal. J'ai participé à ce "rendez-vous torse nu" et à cette occasion on s'est informé un peu plus sur l'encadrement de la nudité par la loi. J'ai appris que pour qu'il y ait exhibition, il faut qu'il y ait "acte sexuel normal ou anormal commis sur soi-même ou sur autrui, gestes ou attitudes lascifs ou provocants".

Bref, après discussion et après avoir montré la légitimité de mon existence (les papiers) les gendarmes n'ont plus insisté pour que je les accompagne au poste. Avant de partir le "chef" a constaté que j'étais maintenant en maillot et que pour lui l'affaire était réglée. L'autre gendarme a remarqué que je pouvais me retirer encore un peu plus de la rive si je voulais continuer à me mettre et éviter des désagréments avec les personnes en face.

Malgré le fait que j'ai gardé après cette visite mon maillot, la femme en face ainsi que son compagnon ont continué de vociférer contre nous et de nous provoquer. On a réussi à n'y faire d'attention pour ne pas gâcher encore plus un après-midi de nos vacances. Le soir de retour chez nos copains, leur réaction a été d'être à moitié choqué et moitié amusé par cette manifestation de pudibonderie extrême.

Apparemment, la dame en face n'a pas été capable de surmonter une certaine rancune, car elle a porté plainte pour "exhibition sexuelle" et le substitut du procureur du parquet du tribunal de grande instance m'a convoqué, déjà au lendemain de l'audition à la gendarmerie, pour comparaître devant le tribunal correctionnel à Nîmes le 27 mai à 14h.

J'ai bien accepté le fait que je sois auditionné par la gendarmerie (malgré la manière avec laquelle cette audition a été faite), c'est leur travail si une plainte a été déposée. A la limite, je peux aussi accepter la prise de mes empreintes et de l'ADN pour rechercher d'éventuels antécédents dans le domaine des délits sexuels. Mais je ne peux pas nier ma stupéfaction sur la machinerie qui s'est mise en marche pour cette histoire. J'avais pensé que le procureur allait classer l'affaire sans suite, car pour moi ce n'était pas imaginable dans ce 21ieme siècle, en Europe occidental et de plus en France (le pays de la liberté déclarée et constitutionnelle), que ce fait divers puisse finir devant le tribunal. Mais non - c'est possible et il faut maintenant que cela serve pour parer à une régression vers un obscurantisme puritain.

Personnellement je ne me suis jamais privé de me baigner sans maillot si les circonstances étaient favorables, c'est-à-dire être éloigné convenablement des regards. Cela n'a jamais été une question de militantisme nudiste, tout simplement un comportement naturel et sans arrière pensée. J'ai essayé de l'expliquer au gendarme lors de l'audition, mais pour lui ce n'était que l'occasion de supposer qu'il était pour moi normal de me balader nu en ville.

Jamais jusqu'à maintenant j'ai eu le moindre problème avec mes "bains nu" et je pense encore aujourd'hui que c'est une simple question de bon sens et de tolérance. Mon beau-fils de 8 ans m'a dit, quand je l'ai informé de cette plainte, que la police va avoir beaucoup de travail s'il faut s'occuper de tous ceux qui se baignent nus sur la plage des Stes Marie de la mer où l'on a passé plusieurs fois nos vacances.

Il m'a fallu encaisser cette avanie. Dans un premier temps, je me suis senti attaqué en tant qu'individu, puis m'a été donné le bon tuyau de m'adresser à l'association APNEL (adhéré depuis!). J'ai alors compris qu'il faut se battre pour que les acquis concernant la liberté, aussi à titre individuel, ne reculent pas. Je sais qu'il n'y a jamais d'acquis définitifs, il faut les défendre à titre individuel comme collectivement. Et de cela je suis déterminé et en train de le faire.


connecté
contacter yesican
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 17/10/2011
Messages : 27714
Paris (tout arrondissement) Paris (tout arrondissement)
Posté le : 26/11/2021 16H39
a écrit :
A la limite, je peux aussi accepter la prise de mes empreintes et de l'ADN pour rechercher d'éventuels antécédents dans le domaine des délits sexuels.
.
Vous avez accepté le fichage au FNAEG sans broncher ?
Message edité le 26/11/2021 16H55
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3858
Aignan Aignan
Posté le : 26/11/2021 18H06
yesican a écrit :
a écrit :
A la limite, je peux aussi accepter la prise de mes empreintes et de l'ADN pour rechercher d'éventuels antécédents dans le domaine des délits sexuels.
.
Vous avez accepté le fichage au FNAEG sans broncher ?
Petit rappel historique ; la premiere publication sur un forum naturiste par peter concernant son "" affaire "
Autre rappel , datant du 27 Mai 2019 : Je me fais traiter comme un malade mental parce que j’ai pris un bain nu, s’insurge Peter Misch. De toute façon, je ferai appel. Je n’accepterais même pas un rappel à l’ordre. C’est la relaxe ou rien et je suis même prêt à aller en prison ! »
Maintenant , Peter a pris la decision d'aller en cour Europeenne des droits de l'homme ;
Il nous semble que ce n'est pas " accepter sans broncher " ; et avec LMN et l'APNEL , nous serons impliqués pleinement à ses cotés , egalement pour aider à faire monter la mobilisation citoyenne ; nous esperons que sur ce site naturiste , entre autres , bon nombre de naturistes prendront conscience de cette atteinte à notre liberté d'expression et s'y joindront
non connecté
contacter yvon34500
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 18/02/2019
Messages : 535
Béziers Béziers
Posté le : 26/11/2021 18H11
itinerantnat a écrit :
, bon nombre de naturistes prendront conscience de cette atteinte à notre liberté d'expression et s'y joindront
A vot' bon coeur msieurs dames !
N'oubliez pas de passer à la caisse.
Message edité le 26/11/2021 18H12
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3858
Aignan Aignan
Posté le : 26/11/2021 19H41
:
C'est bien simple dans ce sujet , et c'est toutefois trés serieux , il y va de la reputation , de l'honneur d'un homme qui n'a fait que vivre sa philosophie , qui est la notre ( à vous aussi semble t'il ) , le naturisme
Donc , soit on est d'accord pour le soutenir , avec le soutien moral , juridique et financier de l'APNEL et LMN ; soit on prete l'oreille aux redites vieilles lunes d'un naturiste , qui ne voit de " naturisme " que dans des lieux " dediés " , et comme lui , qu'aprés tout , il eut du accepter , la " modique" amende de 600 e , et etre consideré comme un delinquant sexuel ; que la justice a tout à fait raison ; faire du naturisme en liberté , la nudité simple publique c'est de l'exhibition sexuelle ;
Eh bien , de toute façon , ces " naturistes " qui nous refusent notre liberté d'expression , nous savons dans quel camp ils se trouvent , au coté de ceux dont le TEMPS EST RÉ-VO-LU, COMME CELUI DE TOUS LES DINOSAURES BIEN RÉACS
plus les naturistes sauront qu'avec LE MOUVEMENT NATURISTE, ils seront défendu jusqu'au bout ; qu'ils pourront compter sur la solidarité dont tu es bien incapable (et pour cause) ; et plus il y aura d'affaires à traiter dans les tribunaux. Nous sommes des millions de naturistes et encore plus de républicains épris de LIBERTÉ. Alors la "guerre totale" que nous avons engagée contre l'injustice, le mépris et la ségrégation dont notre philosophie est victime, n'est pas prête de s'arrêter. Ça ne sera terminé que quand ces magistrats factieux, non respectueux de la volonté du Parlement, des valeurs républicaines et des Droits de l'homme seront mis au pas. Bon gré ou mal gré !!! On ne va sûrement pas laisser la nudophobie, la somatophobie et cet ordre moral puritain de m... repartir pour 2 000 ans de plus.

L'affaire Peter Misch, c'est notre Stonewall Inn à nous autres, les Naturistes Libres et émancipés du poids de tout ce conditionnement aux origines religieuses !

non connecté
contacter nus-a-deux
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 22/06/2008
Messages : 1666
Versailles Versailles
Posté le : 26/11/2021 23H19
Il y a un décalage certain entre le rapport de gendarmerie et la description faite par Peter Misch.
non connecté
contacter yvon34500
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 18/02/2019
Messages : 535
Béziers Béziers
Posté le : 27/11/2021 13H56
itinerantnat a écrit :
:
Nous sommes des millions de naturistes et encore plus de républicains

Ces millions de naturistes se fichent du Mouvement Naturiste et de sa propagande mensongère.
Et parmi eux, il y en a une bonne dizaine de mille qui adhérant à la FFN ne partagent aucune des valeurs des dissidents du Mouvement Naturiste.
D'ailleurs, selon des informations fiables venat des régions, la plupart des clubs et associations naturistes, fidèles à la FFN refusent de s'associer aux "actions de commandos" que prépare le Mouvement Naturiste, pour l'été prochain . Et personne n'ira le défendre si quelques membres égarés dans son clan se retrouvent en état d'arrestation.
Message edité le 27/11/2021 13H59
non connecté
contacter 1960
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 22/10/2011
Messages : 85611
Saint-Marcel-d'Ardèche Saint-Marcel-d'Ardèche
Posté le : 27/11/2021 15H17
yvon34500 a écrit :
itinerantnat a écrit :
:
Nous sommes des millions de naturistes et encore plus de républicains

Ces millions de naturistes se fichent du Mouvement Naturiste et de sa propagande mensongère.
Et parmi eux, il y en a une bonne dizaine de mille qui adhérant à la FFN ne partagent aucune des valeurs des dissidents du Mouvement Naturiste.
D'ailleurs, selon des informations fiables venat des régions, la plupart des clubs et associations naturistes, fidèles à la FFN refusent de s'associer aux "actions de commandos" que prépare le Mouvement Naturiste, pour l'été prochain . Et personne n'ira le défendre si quelques membres égarés dans son clan se retrouvent en état d'arrestation.
sifflementsifflement
non connecté
contacter Bruno33
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 04/12/2010
Messages : 694
Bordeaux Bordeaux
Posté le : 27/11/2021 16H34
L'affaire Péter Minsch : notre Stonewall...
J'ai lu des conneries mais là ça bat vraiment des records..
Message edité le 27/11/2021 16H36
< 12...891011 >
Dernière réponse de jenesaisplusRépondre