Etre-naturiste
Mot de passe perdu
M'inscrire gratuitement
Vous connecter
Mot de passe perdu M'inscrire gratuitement

observatoire de l'environnement

< 12345
Dernière réponse de loetbaRépondre
non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 15456
Bergerac Bergerac
Posté le : 09/03/2021 17H34
Déjà avant de naitre le bébé des villes aura absorbé le CO2 des voitures a essence, le dioxyde d'azote des moteurs au gasoil, les poussières d'ammoniac, de benzène, de zinc, le monoxyde de carbone du petrole, du charbon et des pneus brulés pour la fabrication du ciment.
Il ne faut pas oublier la pollution de nos aliments, les conservateurs en abondance, les rehausseurs de goût, les additifs de saveur, mais aussi les métaux lourds des poissons, les pesticides, les produits chimiques pour nos produits "d'hygiene.
non connecté
contacter jenesaisplus
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 19/03/2011
Messages : 2090
Survilliers Survilliers
Posté le : 09/03/2021 18H16
johnarnold a écrit :
Puisque vous avez trouvé le paradis ailleurs... allez-y, vous gênez pas, vous arrêterez de vous lamenter, ça évitera comme ça de nuire à vôtre santé!
Il est certain qu'après avoir passé 3 mois dans la forêt Péruvienne, retrouver le monde pollué doit être difficile....
Bonne fin de soirée pour chacun d'entre vous. Bernard
non connecté
contacter silvipat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 26/02/2020
Messages : 1898
Lillebonne Lillebonne
Posté le : 09/03/2021 18H36
avant le bébé :les spermatozoïdes n'arrive plus a nagé,a cause de leurs poumons pollué par le co2 et autres sans distinctionsmort de rireclin d'oeil
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3897
Aignan Aignan
Posté le : 11/03/2021 11H52
https://www.lepoint.fr/monde/l-ile-de-trindade-un-sanctuaire-ecologique-et-laboratoire-a-ciel-ouvert-du-bresil-31-12-2015-2006288_24.php#
un exemple de l'action extreme de l'humain sur l'environnement ; dans un premier temps , on laisse proliferer pendant des siecles des animaux importés , qui amenent à la desertification ; ensuite , avec de conflits de souveraineté , compte tenu de l'aparente importance geopolitique de ce lieu perdu au milieu de l'ocean , on elimine totalement ces animaux , ce qui , heureusement , permet à la vegetation et aux especes diverses de retrouver leur place ; mais dans le meme temps on sanctuarise , avec une seule presence militaire
non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 15456
Bergerac Bergerac
Posté le : 18/03/2021 18H24
Il n’y a pas que les projets hydroélectriques comme celui abandonné en 2014 de Pakitzapango au Peru !!! Mais Engie ou autre Odebrecht sont à l’affut d’opportunité et leur lobbying n’est pas négligeable.
De nombreuses personnes dans les traces de Zeneida (Ruth Buendia), recompensée par le prix « Goldman Environmental » sorte de prix nobel de l’écologie, luttent avec l’aide de CARE International et d’autre NGO contre ces projets et travaillent pour le développement économique durable avec des cultures de café, cacao…chez les Ashaninkas.
Mais des détrousseurs de la foret équatoriale menacent la survivance des natives…Des camions exfiltrent clandestinement des troncs de jatoba, massaranduba et surtout d’Ipé…ce bois tendance qui finira en lames de vos terrasses ou de vos bordures de piscine, comme sur une partie de la terrasse de la bibliothèque nationale ou sur les bancs des Champs-Elysées !!!!

Lors de ma rencontre avec les tribus menacées, je fut surprise que les Ashaninkas qui m’accompagnaient reconnaissent en un coup d’œil, sur des brochures de multinationales françaises de « bricolage et ameublement », des essences de chez eux !!!
La France est le premier importateur de bois équatorial en Europe. D’après les amis de Greenpeace, la moitié est illégale. Selon Interpol l’exploitation illégale du bois dans le monde rapporterait 15 milliards de dollars ou plus par an sans scrupules, aux multinationales du bois attirées par un profit facile et sans gros risques
C’est l’histoire d’une mort lente et progressive qu’il faut arreter!!
J’espère que ceux et celles qui signent des pétitions pour le climat ou manifestent, marchent, pédalent nus pour le climat ….n’ont pas de ce bois chez eux !!!
non connecté
contacter itinerantnat
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 16/12/2018
Messages : 3897
Aignan Aignan
Posté le : 19/03/2021 22H12
non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 15456
Bergerac Bergerac
Posté le : 13/04/2021 17H47
Les japonais ont raison.
La radioactivité, ils connaissent.
En aout 1945, les habitants de Nagasaki et Hiroshima n'ont pas eu le temps de manifester pour dire leur désaccord!
non connecté
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 27/10/2019
Messages : 437
Paris (tout arrondissement) Paris (tout arrondissement)
Posté le : 16/08/2021 07H51
Triste, et si impuissant face à ce qui se passe.
L'humain a t' il encore sa place dans cet environnement en pleine mutation ?
Est ce dans l'ordre des choses?
Des civilisations ont disparues, famine, guerre, maladie. La notre bientôt? Pollueur, réchauffeur, destructeur...
Triste ennuyé
non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 15456
Bergerac Bergerac
Posté le : 03/12/2021 18H15
Il ne faut pas croire tout ce qu'il se dit, s'écrit, se publie!!

Par exemple la déforestation pour l'agriculture: L’agriculture a une emprise très limitée sur les forêts et ceci de manière très progressive.

Donc affirmer que 100 hectares de forêts disparaissent toutes les secondes est inexact et même farfelu. Pourtant c’est l’avertissement publié en 2017 sur le site internet de « En Marche », le parti au pouvoir en France dans sa rubrique « climat ».

https://en-marche.fr/articles/actualites/climat-ce-qui-se-joue-aujourd'hui

Ceci démontre bien un amateurisme au service de la peur. Il faut grossir les chiffres! Le GIEC a montré la voie et l’a appliqué dans d’autres domaines.

Mais soyons sérieux. Jusqu’à preuve du contraire, on admet dans notre système de référence temps, qu’il y a 31536 millions de secondes dans une année. La disparition de 100 hectares de forêts par seconde reviendrait à la destruction de 3,15 milliards d’hectares de nos belles forêts en une année.
Très bien. MAIS, la surface globale des forêts sur la Terre est de 4,1 milliards d’hectares. Donc, pour les experts climats de « En Marche » en un an , 75% des forêts de notre planète auraient disparu et la conséquence est brutale : disparition complète des forêts depuis la création de ce jeune parti de pouvoir.
Ne croyez plus ce que vous lisez en matière d’écologie, vérifiez toujours !

Pour revenir dans la réalité, la FAO indiquait à peu près à la même époque que 0,08% de surface de forêts disparaissaient chaque année de la surface de la Terre. C'est-à-dire 3,3 millions d’hectares sur les 4,1 milliards . Certes, c’est beaucoup, mais c’est 1000 fois moins que les chiffres des notoriétés du climat de « En Marche » !!!


non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 15456
Bergerac Bergerac
Posté le : 18/12/2021 19H01
Entre la fin d’année 2019 et janvier 2020, des voyages professionnels, des touristes, des militaires…autant de vecteurs de la pandémie, se sont déplacés et en un ou deux mois ont contribué à contaminer la Terre entière.
Ce qui est méprisable, c’est que la sphère des écolos, champions du terrorisme intellectuel, qui pensent plus à eux qu’au bien-être de la planète, ont interprété et diffusé l’idée d’un message, d’un avertissement de la nature !

Vous voyez un peu ça ?
Comme si à une divinité, un démiurge s’était substitué celui d’une nature incarnée et justicière.

Pendant que les scientifiques, les sociologues, les industriels, l’humanité…mettez leurs efforts en commun en mobilisant toutes les compétences pour élaborer des défenses nouvelles des masques et gels aux médicaments et vaccins en passant par les tests, respirateurs…, les écolos déclaraient haut et fort que cette pandémie justifiait à posteriori leurs engagements et actions passés.
On croit rêver !


non connecté
contacter loetba
fermer
Pour pouvoir contacter ce membre, vous devez être connecté

connectez-vous ou inscrivez vous
Inscrit le : 06/10/2010
Messages : 15456
Bergerac Bergerac
Posté le : 29/12/2021 17H19
De plus en plus, les écolos regroupés en religion écologique, veulent imposer leur loi. Pour y parvenir, comme tout régime totalitaire, elle utilise une arme qui a fait ses preuves : la peur !
Elle s’inspire entre autre de l’église catholique qui pendant plusieurs siècles, a brandi la menace de l’enfer pour maintenir son contrôle. Aujourd’hui les écolos usent des mêmes leviers avec la même réussite. Ils n’hésitent même pas à utiliser des enfants comme Greta Thunberg pour admonester et chapitrer les foules, trouvant un terrain fertile en ceux qui les écoutent. L’écologisme est à l’écologie ce que islamisme est à l’islam, la religion de ceux, nombreux, qui n’en ont plus.

Autrement dit, l’écologisme est totalitariste.
Hulot, le plus emblématique de tous, l’a déclaré à plusieurs reprises : « Je soutiens que la tendance profonde de l’écologie politique est d'être totalitaire ».
Ou encore : «Les sentiments ne suffisent plus. C'est désolant, mais nous devons aller vers le coercitif.»
Et ces déclarations ne sont pas uniques. Faisant la promotion de son film, il avait déclaré en 2009: « Les choses vont changer, de gré ou de force ».

Les écrits du philosophe allemand Hans Jonas sont ses sources, ses évangiles. Il est l’inventif du principe de responsabilité – Da prinzip verantwortung (1979) et le diffuseur de l’euristique de la peur. Il y décrit la grande menace pour l’humanité que sont les sciences et les techniques. Elles entraînent une vision utopique, mais insensée, de l’avenir de l’humanité. Il faut instaurer la peur pour faire cesser recherches et progrès technique. C’est l’ancêtre, en droite ligne, du principe de précaution.

D’où le rejet, par ses ecolo-disciples, du nucléaire, des OGM, des produits phytosanitaires…

Les moyens : la propagande (comme Himler). Provoquer et attiser l’inquiétude puis l’ effroi et enfin la frayeur. Comme lui, ils savent que les images vont plus loin que des mots et que l’émotion fait oublier toute rationalité. Ils en usent et en abusent avec la complicité docile mais active des média dans un politiquement correct de bons sentiments et de l’audience avec de belles images. D’où les succès des Arthus-Bertrand et des belles émissions comme Ushuaia et autres Thalassa.

La base de l’idéologie politique des Verts allemands est ancrée dans cette philosophie et petit à petit a influencé les écolos français en mal du communisme défunt.

Je pense que, pour nombre de celles ou ceux qui ont cru dans des «jours meilleurs» et dont la critique de l’iniquité sociale et de l’économie capitaliste reste intacte, l'écologisme politique a été un refuge naturel, un engagement nouveau, mais paradoxalement versant plutôt dans le conservatisme et non source de progrès. Pour nombre d’entre eux, cet engagement est proche d'un nouveau mysticisme: la Nature, encore la Nature, toujours la Nature...auquel adhérent nombre de naturistes intégristes.

Ce fut d’abord un groupuscule d’antinucléaires qui a très vite augmenté son influence idéologique. Puis constatant leurs contradictions entre énergie propre et énergie polluante, les écolos ont trouvé un autre cheval de bataille : les OGM. Succès éclatant, mais catastrophique pour les agriculteurs et les consommateurs qui croient maintenant, suite à ce bourrage de crâne, ce lavage de cerveau, qu’un produit sans OGM est un signe de qualité, alors que l’inverse se vérifie !
La France comme l’Europe, empoisonnées par cette campagne, ont tout perdu : des laboratoires de recherche, des groupes de recherche, une ingéniosité innovante et une industrie novatrice…moyennant quoi elles importent du soja, du maïs, du coton et autres plantes génétiquement modifiées. Evidemment, ces mêmes écolos viennent pleurer devant les délocalisations !

Les disciples de la décroissance admonestent sans recul, sans débat et sans critique, au nom d’une croyance dans les bienfaisances de la nature, encouragé par une méconnaissance de l’agriculture. Elle ne supporte aucune remise en cause prenant modèle sur toutes les croyances religieuses dominantes. Elle n’a pas besoin d’être glorifiée par une police politique comme dans les dictatures, puisqu’elle l’est par une vox populi relayée par les média. Des « scientifiques » climatologistes plus que climatologues, des écologistes plus qu’écologues appellent à la insubordination civique et ouvrent ainsi les portes à une dictature verte lourde de conséquences qui sanctionnent l’agriculture, l’industrie, les Français et toute l’Europe !

Mediapart diffuse dès 2017 la demande de l’instauration d’une « dictature écologique par un gouvernement mondial »

https://blogs.mediapart.fr/berthe-dominique-henri/blog/081217/vite-une-dictature-ecologique-par-un-gouvernement-mondial


< 12345
Dernière réponse de loetbaRépondre